10 solutions pour cacher sa calvitie

Anthony Divers 29 Comments

JaredMinoxFina4
Vous voulez voir son témoignage ? Où dois-je envoyer le lien pour consulter sa méthode ?
 

Vous avez peur d’être chauve ? Vous n’assumez pas de perdre vos cheveux ?

Et vous avez envie de le cacher aux yeux du monde ?

(presque) Pas de problème  🙂

Il y a toujours une solution pour cacher sa calvitie.

Mais on ne va pas se mentir.  Il n’y en a pas des tonnes. Et elles ne sont pas toutes viables à long terme…

Comment cacher sa calvitie ?

Voici 10 astuces que vous pouvez utiliser différemment selon l’avancement / type de perte de cheveux et vos préférences personnelles.

1 – Rasez tout !

C’est la solution la plus utilisée parce que la plus simple. C’est aussi la plus radicale. Elle s’adresse aux hommes et aux femmes. C’est courant chez les hommes mais plus délicat pour les femmes car rares sont celles qui assument de se raser le crâne.

Ici 2 manières de procéder. Soit on rase complètement avec un rasoir manuel ou électrique, soit on utilise une tondeuse avec ou sans sabot. Dans un cas comme dans l’autre, c’est une manière de « cacher en montrant » (comme disait Pierre Bourdieu à propos de la télévision).

 

Walter White, the BALD (Bad Ass Looking Dude)

Walter White, the B.A.L.D (Bad Ass Looking Dude)

Moi c’est ma méthode depuis de nombreuses années. La première fois ça fait bizarre. Il y a un temps d’adaptation.

Sensation étrange au toucher et l’œil qui accroche car ni soi, ni l’entourage n’a encore l’habitude de cette nouvelle tête sans cheveux. Ca peut ne pas plaire. Ca peut aussi ne pas vous aller selon la forme du crâne et du visage. Et si vous avez la peau claire ou peu foncée, il va falloir quelques jours pour que le cuir se tanne et prenne la même couleur que le reste du crâne…

Avantages : On gagne du temps. Ca rajeunit. La chevelure devient très facile à entretenir et à coiffer. Une tondeuse ou un rasoir ne coûtent pas très cher. Fini le shampoing, gel, etc. C’est plutôt bien accepté dans la société de manière générale.

Inconvénients : Les cheveux repoussent (même sur les chauves). Il faut réitérer l’opération souvent pour garder son crâne d’oeuf. Attention aux coups de soleil : crèmes et chapeaux en tous genres bienvenues. Si vous êtes vraiment dégarni au naturel, gardez à l’esprit que (à moins de vous raser le crâne complètement) on verra quand même que vous vous tondez parce que vous êtes chauve, surtout si vos cheveux sont noirs ou foncés…

2 – Portez un chapeau ou quelque chose qui couvre la tête.

Casquettes, chapeaux, bonnets, foulards… ce n’est pas le choix qui manque aussi bien pour les hommes que pour les femmes.

Casquette, bonnet, chapeau ou couvre-chef plus excentriques. Le choix est vaste

Il y en a pour tous les goûts. On peut se faire plaisir.

Ca peut être très agréable de porter quelque chose sur la tête, mais à l’intérieur, il faudra souvent se découvrir…. C’est une solution plus ponctuelle que durable. A un moment ou un autre, il faudra soit assumer son crâne dégarni, soit consulter pour envisager des solutions durables.

Avantages : Grand choix de modèles, de formes et de couleurs (voir sur amazon). On peut l’adapter au contexte, à la saison, etc.

Inconvénients : On ne peut pas rester couvert partout… notamment dans les lieux fermés.

3 – Essayez la mèche rabattue.

C’est une technique qui a le mérite d’exister. Elle peut vous rassurer en vous donnant le sentiment que vous cachez bien votre absence de cheveux.

Donald Trump connait bien cette technique

Donald Trump connait bien cette technique

En réalité, elle sera souvent flagrante. A moins de mettre 3 tonnes de gel, le moindre coup de vent ou un mouvement brusque de la tête sont autant d’événements imprévisibles qui risquent de vous démasquer…. Provoquant parfois l’ironie, le cynisme voire la raillerie.

Si vous aimez la mèche rabattue, fuck ce qu'en pensent les autres.

FAIL ?  Vraiment ?… Si vous aimez la mèche rabattue, fuck ce qu’en pensent les autres. Soyez à votre aise.

Cette solution pourra donner de vous l’image de quelqu’un qui n’assume pas (ou qui fait du grand nawak…). Mais si ça vous convient, assumez le et jouez en ! Si au contraire, ça vous met mal à l’aise mais que vous préférez ça que de montrer votre crâne dégarni, pourquoi ne pas envisager une autre solution?

Avantages : C’est une coiffure vraiment originale que porte très peu de gens. On a l’impression d’avoir des cheveux par tout sur le crâne (dépend de la longueur de mèches et du niveau de calvitie).

Inconvénients : Faut que les cheveux soient suffisamment longs pour être rabattus. Moins on a de cheveux et plus c’est flagrant. Faut assumer le risque de se faire démasquer et que ce soit mal interprété.

4 – Mettez de la poudre ou du spray colorant pour cheveux

Il existe de nombreuses solutions cosmétiques pour densifier, colorer ou donner une impression de volume aux cheveux. Si vous regardez la télé, vous savez très bien qu’on est en permanence bombardé de publicités pour tel ou tel produit « révolutionnaire » et de mises en scène qui nous vantent les mérites de la toute dernière molécule / découverte / procédé qui va redonner à vos cheveux de l’éclat / de la couleur / de la santé / du hype, etc….

Si vous êtes tenté par ce type de solution, regardez du côté des poudres pour Cheveux. C’est à tester. Tout en gardant à l’esprit que c’est du ponctuel et que c’est contraignant au quotidien.

Avantage : Ca masque bien le crâne si vous n’êtes pas trop dégarni et que vous choisissez la bonne teinte.

Inconvénients :  A réitérer tous les jours. Ca prend un peu de temps et si vous êtes limite niveau budget, ça va vous coûter cher à force d’en racheter et d’en racheter.

5 – Portez une perruque ou un toupet.

Je suis sûr que vous y avez pensé et que vous avez aussi votre opinion sur la question. Qui dit cacher sa calvitie, dit perruque, toupet, extensions ou postiches. C’est une industrie florissante. Plus il y d’humains, plus il y a de chauves. C’est d’une logique implacable.

CoiffurePosticheChauve06

Si toutes les solutions proposées jusque là ne vous conviennent pas, pourquoi ne pas s’intéresser en profondeur à cette option. Cheveux synthétiques ou naturels, on en trouve dans toutes les couleurs, longueurs, textures. On peut vous la faire sur mesure.

En dépit des photos illustrant mon propos, sachez que c’est souvent indétectable mais il y a toujours le risque que ce soit visible.

CoiffurePosticheChauve07

C’est une solution courante pour les situations temporaires. Certains dispositifs de fixation par clipsage ou collage vous éviteront le désagrément de les voir tomber.

Sur le fond, c’est (là encore) un choix personnel. Certaines personnes ne supportent pas l’idée de porte les cheveux d’un-e autre… A discuter avec des perruquiers et des professionnels du secteur. Si c’est pour un usage longue durée, il vous faudra 2 perruques.

Avantages : Indétectable ou alors difficilement pour les modèles de qualité.

Inconvénients : Peut coûter cher. Vient avec son lot de contraintes (coiffage, entretien, maintenance, etc).

 

6 – Tatouez ou peignez-vous le crâne.

Ces dernières années, il y a une tendance pour le micro tatouage du crâne. Gardez à l’esprit qu’en général un tatouage c’est à vie.

micro-tatouage-calvitie

Quand vos cheveux repousseront ou qu’ils changeront de couleur (blanc, gris) et si votre peau est claire, ça donnera peut être des résultats bizarroïdes. Encore trop tôt pour le dire, vu que c’est une solution qui n’a que quelques années. Parlez-en autour de vous avant de vous lancer.

Le tatouage crânien traditionnel, abstrait ou figuratif, est un choix très personnel.

Le tatouage crânien traditionnel, abstrait ou figuratif, est un choix très personnel.

Si vous pensez que la nature a peur du vide et que vous aimez les tatouages, pourquoi ne pas sortir le grand jeu. Tout en gardant à l’esprit que les tatouages visibles, notamment sur le crâne, peuvent être mal perçus par certains. Là aussi parlez en autour de vous, notamment avec les tatoueurs reconnus. Ils ont l’habitude de ce genre de questions.

Pour la calvitie liée à la chimio, il existe des ateliers / asso de ce type

Pour la calvitie liée à la chimio, il existe des associations / fondations qui proposent ce type d’atelier

Certaines calvities sont temporaires. Liées à un traumatisme (accident, défiguration, déformation) ou un traitement médical lourd (cancer bien évidemment). Si vous êtes réticent face aux perruques et tatouages, il peut être amusant et relaxant de se peindre le crâne pour se taper des bonnes barres de rire. Ne pas oublier d’immortaliser le moment en prenant des photos, vidéos…

Avantages : Ca dépend du type choisi. Les tatouages c’est quand même rigolo et jolis si le tatoueur est bon. La peinture peut s’enlever. Ce genre de transformation corporelle suscite le questionnement chez les autres (une forme de miroir sur l’humain, la société, les arts, etc).

Inconvénients : Les gens vont mater votre crâne… Si vous voulez cacher votre calvitie, pas sûr que ça fonctionne. Impossible de savoir si ça vous plaira encore dans 10, 20 ou 30 ans.

7 – Consultez un dermatologue ou un médecin spécialisé !

Si ça vous pose de graves problèmes au quotidien (image de soi, confiance en soi, vie relationnelle, problème de santé), en plus de vous informer par vos propres moyens, vous devriez envisager de consulter des personnes dont c’est le métier.

Ils peuvent vous proposer de multiples solutions adaptées à votre situation
– Accompagnement personnalisé en fonction de votre âge, sexe, de vos antécédents médicaux et de votre style de vie.
– Types de shampoings.
– Nutrition, alimentation ou compléments alimentaires (biotine, vitamines, saw palmetto).
– Médicaments à ingérer à base de Finastéride (Propecia) via une ordonnance médicale.
– Médicaments sans ordonnance et applications topiques à base de Minoxidil (Regaine, Foligain, Alopexy, Alostil).
– Port d’une perruque ou de postiches.
– Micro-tatouage ou chirurgie capillaire via transplantation de cheveux (voir histoire de la greffe de cheveux).

En plus de l’oreille attentive qu’ils vous porteront, ils sauront vous éclairer et vous orienter.

Avantages : Conseil, suivi et remédiation personnalisée.

Inconvénients : A moins de mal choisir son interlocuteur, il n’y a pas d’inconvénient. Certains traitements peuvent coûter cher ou devenir un rituel quotidien obligatoire.

8 – Mixez les solutions

On peut distinguer la calvitie commune (androgénétique) des autres formes de calvitie (pelade, trichotillomanie, accident, suite de traitement, etc). La calvitie androgénétique est la forme la plus répandue. Le processus de perte de cheveux est continu. Il s’étale sur une période plus ou moins longue : quelques années, plusieurs dizaines d’années. Si on ne fait rien, il ne s’arrête pas. Le cheveu se miniaturise et finit par ne plus repousser.

Ce qui laisse suffisamment de temps pour « tester » plusieurs solutions avant de trouver celle qui colle le mieux à soi et à son équilibre personnel selon le contexte social environnant.

Se raser, mettre une perruque, porter un couvre-tête, essayer les poudres pour cheveux, voire greffe ou traitement médicamenteux, faire un travail sur soi, etc, etc… Il y a de quoi faire.

Avantages : Vous deviendrez un pro sur ces questions. Vous en saurez plus que 99% des gens sur ce qu’on peut faire ou ne pas faire.

Inconvénients : Le tatouage ou la greffe peuvent être considérés comme des solutions définitives. Il faut mûrir son choix avant de se lancer.

9 – Vivez caché ! Ne sortez plus de chez vous !

Si aucune de ces solutions ne vous convient, vivez cachés. Ne sortez plus ! Peut être qu’un jour le clonage de cheveux deviendra effectif…

Evidemment, cette solution est 100% cynique.
Si ce problème vous bloque au point d’avoir peur de vous montrer en public, appelez d’urgence à l’aide.
Ne restez pas seul.
Consultez.
Parlez.
Communiquez
.
Le mutisme ne vous aidera pas.

Si vous en arrivez là, le problème n’est pas vos cheveux, mais ce qu’il y a sous les cheveux.  On a tous des coups de mous, personne n’est parfait, on peut toujours mieux faire, on a tous des regrets, des remords, etc, etc… Inutile de vous dresser une liste détaillée pour vous convaincre de revenir vers la pensée positive et l’auto-persuasion. Au fond de vous, vous savez que ce n’est pas une bonne solution.

Avantage : Aucun. A force de se retrouver face à soi même en permanence, on tourne en rond et on n’avance pas.

Inconvénients : Imaginez ce qu’en pensent les gens qui comptent pour vous. Demandez aux gens qui vous aiment ce qu’ils en pensent. Faites le maintenant !

10 – Assumez là! Ayez confiance en vous!

Solution la plus sage et la plus logique. La calvitie n’est pas une maladie. Ce n’est pas une tare. Celui qui vous dit ça est un menteur ou un ignorant.

Si ça vous travaille tant, posez vous ces questions :

– Etes-vous prêt à passer votre vie comme une quête sans fin pour y trouver un remède ?

– Si vous pensez que c’est une question d’argent, alors comment se fait-il qu’il y ait de nombreux chauves parmi tous les fortunés de la planète ?

– Saviez vous qu’en Europe et en Amérique, on compte 10% d’hommes chauves par dizaine d’années (20% des hommes dans la vingtaine ont ce type de problème, 30% pour les trentenaires, 40% pour les quadra, 50% pour les quinquas, etc) ?

Au delà de tout l’imaginaire social et symbolique associé aux cheveux, leur seule fonction est biologique. C’est une protection thermique. Ils nous protègent du froid ou du soleil. Rien de plus.

C’est sûr qu’avoir une belle coupe de cheveux, c’est joli. Mais citez-moi une seule personne qui vous dira qu’elle n’a aucun problème avec ses cheveux. Même les mieux lotis en ont. C’est une question de point de vue : l’être pour soi, l’être pour autrui. Il n’y a rien de plus subjectif. C’est comme de décrêter ce qui est beau, ce qui est laid. Y’a-t-il vraiment des critères communs à tous ou qui ont valeur de lois ou de références pour chacun d’entre nous ? Moi j’en doute, mais vous êtes libre de penser le contraire.

Si vous avez d’autres solutions, proposez les en commentaires. Si vous avez une opinion quelconque à ce sujet, faites en profiter les autres.

Commentaires 29

  1. J’ai choisi le numéro 9, ça fait 10 ans que je traîne ce fardeau. Casquette sur la tête, l’été mon crane est blanc. Blanc comme blanc. J’ai déja consulter. Et j’ai jamais parlé de ma tête. Peur d’avoir l’air cave. En fait je suis cave.. de resté comme ça. Un jour j’espère me débarasser de tout ça. Ps: J’ai 32 ans. J’ai commencer a perdre mes cheveux a 19 ou 20 ans.

    1. Auteur
      de l’article

      Salut,
      La 9 est la pire des solutions. Ca m’étonnerait que vous soyez « cave » et que « vous viviez caché » 100% du temps.
      C’est un passage à vide, un moment de crise qui se manifeste par un manque de confiance en soi et des idées morbides.
      Mais c’est pas lié aux cheveux. Et au fond de vous, vous le savez aussi.
      Peut-être des éléments dans votre vie qui ne sont pas à l’image de ce que vous souhaitez / rêvez ou qui n’avancent pas assez vite pour vous.
      Dans votre vie pro, familiale, sentimentale, sociale, sexuelle ou un peu de tout ça.
      Aucun rapport direct ou indirect avec les cheveux.
      Les psy peuvent aider mais on peut aussi se lancer de nouveaux défis pour s’occuper l’esprit : faire un nouveau sport, apprendre de nouveaux trucs, partir un week-end dans un endroit où on n’a jamais été, rencontrer de nouvelles personnes, dire aux gens qu’on aime qu’on les aime, etc.
      La vie commence à 32 ans. Le meilleur est à venir 😉

        1. Auteur
          de l’article
    1. Auteur
      de l’article
  2. J’adore ces idées pour cacher sa calvitie. J’aime surtout l’astuce 5, de porter une perruque ou un toupet. Je vais en parler avec mon mari. Je pense qu’il aurait plus de confiance s’il avait une perruque.

  3. Je suis une femme, et j’ai très peu de cheveux (héritage lourd à porter : de ma pauvre maman)
    J’habite dans le sud de la France, le port de la perruque est juste impossible à cause de la chaleur, ex, aujourd’hui il fait 35° chez moi. J’ai le peu de cheveux « longs » je me pose des questions sur les extensions… ce problème d’absence de cheveux est si rare pour les femmes que l’on en parle pas. J’ai 70 ans, cela fait 40 ans que je souffre… je peux m’entretenir pour le corps, mais pour la perte de cheveux, il n’y a guère de solutions…
    Merci si vous en avez à me proposer…

    1. Auteur
      de l’article

      Bonjour Maryvonne
      Et merci de votre témoignage.
      Je comprends votre souffrance car la calvitie est plus dure à porter et à assumer pour une femme, pour des raisons sociales et culturelles. Elle est moins visible dans l’espace public alors qu’elle concerne de nombreuses femmes.

      A part la greffe ou une perruque, il n’y a guère de solution rapide pour cacher une calvitie avancée.
      Pour les extensions, tout dépend de la localisation des zones à cacher. Si c’est sur un modèle de Ludwig (perte diffuse sur le sommet du crâne), peut être que des extensions avec colle kératine peuvent aider sur les zones concernées. Avec de la poudre pour cheveux en plus. Les extensions à clip pouvant être plus visibles.
      Après 40 ans, n’en avez-vous jamais parlé avec un-e coiffeur/coiffeuse, un-e dermatologue ou un-e spécialiste ?

  4. Merci Anthony pour vos conseils… J’ai des cheveux mais très fins, et effectivement le manque est bien sur le haut du crane… il faut dire que j’ai eu des cheveux, et que je me coiffais (il ne l’aurait pas fallu, mais, à l’époque je l’ignorais) avec une raie au milieu,, j’avais les cheveux longs (je les ai toujours pas peu) et j’avais une queue de cheval…
    J’ai pensé aux extensions… je crains qu’elles ne se voient… et qu’elles ne mettent en péril le peu de cheveux qui me restent… Je suis comme les hommes qui se retrouvent avec plus de cheveux sur les côtés (d’où la couronne) mais je n’en suis tout de même pas là, je mentionne simplement que j’ai des cheveux sur les côtés, plus que sur le sommet de la tête.

    J’ai aussi pensé à la pude pour cheveux… et pour cela, je crains que cela ne déteigne sur les vêtementsn, où sur les personnes à qui je ferai la bise, et je pense aussi aux enfants… cela peut paraître stupide, mais j’imagine toujours une situation embarrassante…

    Ma mère mettait des perruques Annie d’Avray, mais je vous l’ai indiqué, ici, il fait trop chaud, et la chaleur dure jusque début novembre. Donc impossible, et je pense aussi, que cela m’aurait dérangé,,, pour ma mère, cette perruque, je la voyais…
    Je n’ai jamais vu de spécialiste car j’ai eu tout de même des cheveux qui n’étaient pas clairsemés… j’ai des photos où ma coiffure est un superbe chignon bouclé… c’est en vieillissant que « l’horreur » s’est révèlée… je vais avoir 70 ans, je ne les fais pas du tout, si j’avais eu des cheveux « normaux », j’aurais fait 10 ans de moins minimum… alors pour une femme, cela est rageant… je remarque que la première chose que les personnes que j’ai devant moi regardent : mon crane, et le peu de cheveux…
    Pour les greffes, déjà je sais que c’est hors de prix (enfin pour moi sûrement trop cher) et j’ai souvent entendu que pour les femmes, le résultat n’était pas terrible du tout… déjà que pour les hommes, il faut bien le dire, cela fait un peu « forêt de poireaux »….
    Cordialement

    1. Auteur
      de l’article

      Effectivement il n’y a pas de solution miracle. Ca se saurait.
      Les greffes semblent moins fréquentes chez les femmes et avec des résultats plus aléatoires à long terme car la chute ne suit pas le même modèle que Norwood pour les hommes. Je ne suis pas spécialiste de ça, mais j’ai lu des études cliniques et des retours d’expérience de chirurgiens à ce sujet. Le FUT/FUE semble quand même donner des résultats esthétiques satisfaisants. Le plus simple et sécurisant pour vous est de s’adresser à l’un d’entre eux, au moins pour une consultation.
      Les extensions entraînent le risque d’alopécie de traction, surtout si les cheveux d’appui sont fins. Et elles sont à refaire/revoir tous les un ou 2 mois étant donné que les racines continuent de pousser.
      Et je comprends que les perruques vous bloquent à cause de la chaleur. Moi aussi j’habite dans le sud, près de la mer heureusement. J’ai une amie, maintenant décédée, qui ne supportait pas la perruque alors qu’elle avait tout perdu à cause des séances de chimiothérapie. C’est un choix très personnel.
      Sinon il y a les compléments capillaires, l’autre nom pour les postiches ou toupets. Il y a des supports micro aérés semble-t-il, pas en tissu, qui tiennent plusieurs semaines, même la nuit, sous la douche / bain ou par grand vent. Mais ils impliquent de raser la zone receveuse pour « coller » au crâne. C’est moins lourd qu’une perruque et tout aussi discret.
      Quant à la poudre, il me semble que c’est une solution ponctuelle pour un événement particulier, plus qu’une solution au long cours étant donné ses défauts : tombe sur les vêtements, coule en cas de pluie, vole au vent.
      Je comprends votre énervement par rapport à ça (« les gens regardent mon crâne ») et je suis désolé de ne pas pouvoir mieux vous réconforter ou vous aider.
      Autant j’ai du mal à comprendre les mecs qui complexent avec ça alors qu’il y a tant de chauves qui s’affichent sans complexe, autant je comprends la souffrance psychologique que cela implique du point de vue féminin, étant donné la pression sociale, celle des hommes envers les femmes notamment (la domination masculine dirait Pierre Bourdieu).

      1. Bonjour Anthony…
        Franchement… je pense que je vais devoir me faire une raison…
        Mais ce qui m’étonne, est de lire les messages des messieurs (eh oui, je me rends compte qu’il n’y a pas de femme sur votre site) ils sont malheureux, et pourtant : beaucoup de femmes trouvent très « glamour » des messieurs avec le crane lissse, il faut dire que la mode « Barthès » au moment de la Coupe du Monde 1998 a beaucoup inspiré la mode. Il y a énormément de messieurs chauves, au point que, personnellement, je ne les remarque pas, cela n’est pas grave.
        Je pense que j’ai beaucoup plus de raisons d’être contrariée que ces messieurs ! mais, il faut garder le moral ! un jour peut être y aura-t-il des solutions plus efficaces et surtout moins onéreuses. La chirurgie esthétique, par exemple, est devenue presque à la portée de tous, encore un petit effort… sur les prix.

        Je souhaite bon courage à tous ces messieurs, et surtout : n’angoissez plus, même sans cheveux, vous serez toujours unique pour les personnes qui vous aiment où vous aimeront. N’est pas là le principal…

  5. moi perso j’ai du mal à assumer , la tête sans cheveux ne me vas pas du tout mais je me tonds toutes les semaines car j’assume encore moin la couronne clairsemé qui se dessine au sommet de mon crâne , sans parler de mon front qui par mon impression grandit de jours en jours , j’avou etre un peu désespéré, je vais sur mes 25 ans et j’ai une précieuse collection de casquettes pour les futurs génération de ma famille mais comme on le dit plus haut , a l’intérieur dès lieu publique on est sans , du coup je ne sors plus , socialement je me prive de beaucoup de choses .. Je sais plus quoi pencer

    1. Auteur
      de l’article

      Bonjour Marc
      Ne pas se laisser à la déprime car ça n’a aucun intérêt pour toi. C’est une perte de temps inutile.
      T’as pas de cheveux sur le crâne et alors ?
      Ton bonheur, ton bien-être ou ce que tu dégages n’est pas conditionné par ton nombre de cheveux. Trop facile comme excuse…
      Si vraiment ça te coince, tu peux essayer compléments capillaires (moumoute) ou greffe.
      Et quoiqu’il en soit, garde le sourire 😉

  6. bonjour j’ai 29ans je perds mes cheveux aussi et j’ai rasés pas a blanc mais super court.j’ai eu de bon echo de mon entourage d’autres moins mais ce qui compte c’es comment je me sens moi.la vérité c’es que je me sens bien.libéré d’un poids et j’ai une meilleure estime de moi.la solution miracle n’existe pas.il fait faire des ces faiblesses un atout.je suis pas un bel homme et c pas de me couper les cheveux qui me rendra plus beau mais je me sens mieux dans ma peau et j’assume ce que je suis.je laisse aussi pousser la barbe.je retrouve le sourire et degage de bonnes ondes alors je penses que la vie m’apportera de belles surprises.

    PS:pour le coté pratique c agreable aussi pour aller a l’eau etc plus besoin d’essayer de cacher etc.

  7. Salut, je crois qu’ il y a bien pire dans la vie que la perte de ses cheveux. Le temps passe vite et les regrets de s’être privé de sortir et de profiter simplement du souffle de la vie n’ont pas de sens. Profitons de la vie et de ce que nous aimons.

    1. Auteur
      de l’article
    1. Auteur
      de l’article
  8. Les cheveux poussent, vivent et tombent, c’est dans l’ordre naturel des choses. Dans certains cas, la chute des cheveux est importante, on parle alors de chute anormale ou pathologique. Il existe cependant des traitements et des techniques pour la prévenir et la stopper.

    1. Auteur
      de l’article
  9. Bonjour ,

    Pour ma part je me suis fabriquer un complément capillaire à ma manière ,j’ai acheté une perruque à 10 euros en prenant soin de la choisir à ma texture et couleur de cheveux.J’ai découpé les cheveux de ma perruque en les mettant sur ma tête ensuite j’ai pris de la laque extra forte et j’ai aspergé le tout en laissant agir 10 minutes sur ma tête .Après 10 minutes en ayant mélanger les cheveux et coller avec la laque ceci a donner comme résultat une sorte de moule comme une coupe de cheveux mais qu’on peut enlever à tout moment ,en bref une sorte de mini perruque indetectable adapté à sa mesure. Les avantages c’est que je peux sortir avec sans regard suspect puisque c’est bien adapté à mes cheveux ,je l’enlève le soir pour dormir ,le matin je colle la perruque avec la laque sur mes cheveux et en 5 minutes le tour est joué ,les inconvénient c’est qu’il faut avoir un minimum de cheveux sur la tête , ne pas aller sous l’eau ,entretenir la perruque tous les jours en renouvelant les cheveux !!On peut aussi découper ses vrai cheveux et les coller une fois qu’ils auront repoussés

    1. Auteur
      de l’article

      Faire sa prothèse soi-même c’est cool comme procédé 😉
      Si tu as des images ou une vidéo ou une sorte de tuto à partager, n’hésite pas. Ca va intéresser des gens. C’est certain. On peut le publier tout en préservant ton anonymat si tu le souhaites.
      En tout cas merci pour ton retour d’xp. Ca va en décider qq uns à tenter le truc.

      1. Bonjour Anthony,

        Pas de vidéos ni d’images mais je t’invite à partager mon idée avec grand plaisir si ça peut aider moralement et financièrement ,ça fait un an que je procède comme ça et avec l’expérience j’arrive à créer la coupe que je veux en rajoutant des mèches sur le devant ,derrière et dessus !!Je peux te dire que quand j’enlève la mini perruque je fais mes 30 ans et quand je la met je rajeunis de 10 ans lol comme quoi les cheveux ça fait 90 % du physique !!Les compléments capillaires sont hors de prix du genre 3600 euros par an en institut et sur internet 300 euros le complément qui dure un an mais quand même cher !!Cela me coûte à peine 100 euros par an en achetant une perruque tous les 2 mois , la laque et bien sur mon savoir faire ;)!! Très important de bien étudier la texture de son cheveu et la couleur avant de choisir sa perruque sinon on est grillé direct lol

        Cordialement 😉

  10. j’ai une calvitie assez avancée (stade 5/6). J’ai le crâne complètement rasé depuis presque 2 ans (boule de billard sans racines visibles). Au début, ça me faisait drôle mais je ne supportais pas les quelques cheveux qui repoussaient parfois.
    Inconvénient: j’ai eu un peu froid à la tête en hiver (je laissais un peu pousser pendant quelques jours) mais maintenant que le printemps approche, boule de billard bien lisse et brillante tous les jours.

  11. merci ;dans toutes ses choix je prendre peut-être la perruque mais en attendant j’ai choisi le numero9. avant j avait des cheveux qui me couvraient normalement mais a force d’avoir se raze mes cheveux ont disparu au point que j ai un front de 8 cm ou peut être plus et dans les côtés aussi .quand je regarde dans le miroir je me reconnaît plus.je fais peur aux gens tout le monde où je passe se moquer de moi tu sais en Afrique on parle trop. ce n’est pas de la calvatie parce que les cheveux j’en ai encore mais ça ne couvrait pas comme avant ;je résiste plus a la chaleur ;je transpire dans le visage une minute après avoir pris la douche quand j’essaie de me promener au soleil.
    j ai perdu confiance en moi j’ai besoin de vos conseils.est ce qu ils n y auraient pas d autres alternative pr mon cas..
    merci pr l article

    1. Auteur
      de l’article

      Bonjour Boris.
      Navré d’entendre que des gens se moquent. Vu d’Europe, ça fait bizarre d’entendre ça.
      Mais ne pas rester enfermé pour autant.
      La seule solution durable est d’assumer ou de passer par la greffe (coûte cher), les traitements médicamenteux (longs et qui n’agissent pas vraiment sur la repousse, mais stoppent la chute) ou la perruque (pas facile à assumer pour tout le monde).

  12. Bonjour
    j ‘ est 56 ans ma calvitie a commencer a 18 ans , a l ‘ époque il n y avait pas de bon conseils en dermatologie , la tète me gratter cheveux fourchus , j ‘ aurait du tout razer et faire un décpage dermique car c ‘ est le peaux qui est malade , j ‘ est jamais assumer tant c est hyper moche , j ‘ est commencer le minoxidil coupler avec l ‘ extrait de propolis vraiment ça marche , ma calvitie atteigner presque les oreilles , j est débuter le traitement en 2014 vraiment ça marche il faut ètre très patient et faire un curetage ( nettoyage de dessus de la tète deux fois par jour ) pour enlever cette double peaux ( dht) car c est ça a la longue qui bouche les pores a cheveux , a présent j est récupérer des cheveux de bébés que je raze 1 fois par semaine pour les endurcir , j ‘ est du duvet jusqu aux front le dessus et presque totalement recouvert , ça repousse parce que j est toujours fait attention a ne pas esquinter mon cuir chevelue ,la calvitie c ‘ est une sorte de dermatite quand ça gratte il faut razer et décaper la tète avec du ( mycoster gel 10mg) mais je le répète il m a fallut 4ans pour recuperer , a présent c est plus haut que la couronne d hyppocrate si vous voulait des conseils n hesiter pas a m ‘ écrire

  13. Bonsoir,

    J’ai passé presque 15 ans à voir mes cheveux tombés progressivement. Ils étaient longs, ondulés, bruns ….

    Depuis quelques mois, je voyais que les choses s’accéléraient et que je commençais à avoir de sérieux trous dans ma tignasse !

    Et puis il y a 10 jours, j’ai pris ma caboche en photo dans tous les sens pour voir l’étendu des dégâts.

    Là, horreur absolue ! C’était devenu totalement ridicule.

    J’ai chopé la première tondeuse que j’ai trouvé et j’ai rasé sans me poser la moindre question ! Passé les 10 premières minutes à apprivoiser cette nouvelle bobine, je me suis dis que finalement, y’avait pire …

    C’est un entretien quasi quotidien pour que ce soit ultra net (Ce qui reste repousse très, très vite), mais clairement, je préfère ça à la tête que j’avais. Ce n’est pas plus long que de se rasé.

    Le plus difficile, je crois que c’est de se rendre compte, d’avoir le déclic.
    A 45 piges, ça me fait une seconde jeunesse, avec un look un peu bad boy … J’aime bien et mon entourage adhère à mon nouveau style !

    A vos tondeuse ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *