Minoxidil : Tout ce qu’il faut savoir

Le Minoxidil est le premier médicament a avoir été reconnu pour son efficacité à traiter la perte de cheveux.

C’est une solution topique que l’on applique directement sur le cuir chevelu. Bien qu’à l’origine il fut un médicament uniquement sur ordonnance, il peut maintenant être acheté en vente libre sous forme générique. Il est vendu dans des concentrations de 5% pour les hommes et 2% pour les femmes. Des dizaines de millions de personnes l’utilisent quotidiennement à travers le globe.

Voilà tout ce qu’il faut savoir sur ce traitement.

D’où vient le Minoxidil ?

Le Minoxidil fut découvert par hasard en 1963

molecule-minoxidil
Structure chimique du Minoxidil

Le Minoxidil fut découvert par hasard aux Etats Unis, en 1963, au cours de recherches médicales sur la pression artérielle qui visaient à mettre au point un traitement contre l’hypertension (Loniten).

Dès le départ, on s’aperçoit que le Minoxidil, pris par voie orale, a des effets secondaires potentiellement graves sur le système cardiaque et circulatoire. Dès lors, il ne semble utilisable que lorsque d’autres médicaments pour la pression artérielle n’ont produit aucun effet.

On remarque qu’il agit sur le développement du système pileux

Bizarrement, les observations montrent aussi que les patients qui prennent du Minoxidil par voie orale ont un développement anormal de leur pilosité sur tout le corps.

Les chercheurs se demandent donc si l’application de Minoxidil sur un crâne chauve, par voie topique, peut avoir une incidence positive sur la croissance des cheveux – sans produire les effets secondaires de la médication orale. Les études montrent que c’est effectivement le cas, bien que la croissance des cheveux est généralement modeste (en savoir plus sur sa découverte).

La firme UpJohn qui finançait ces recherches (plus de 100 millions de dollars investis…) dépose le brevet dès 1973 et demande son approbation pour une exploitation commerciale auprès de la Food and Drug Administration (FDA).

Approuvé sur un plan médical à la fin des années 80

Ce n’est qu’en 1988, 25 ans après sa découverte, que la FDA approuve sa mise sur le marché en solution topique comme traitement de la chute de cheveux. Le Minoxidil est alors commercialisé sous la marque Rogaine par la firme UpJohn (qui sera ensuite rachetée par Pfizer).

Il a rapidement été approuvé par de nombreuses autorités sanitaires à travers le monde pour pouvoir être commercialisé en dehors des Etats Unis.

Le Minoxidil passe dans le domaine public dans les années 90

A ses débuts et pendant de nombreuses années, on ne pouvait l’avoir que sur ordonnance. Il est depuis tombé dans le domaine public et peut être acheté en vente libre sous forme générique.

On achète du Minoxidil sous différentes appellations commerciales. La produit historique est le Regaine, mais on le trouve aussi sous le nom de Foligain, Alopexy, Alostil ou encore Minoxidil Bailleul.

Même s’il est désormais en vente libre, il est sage de ne pas se lancer seul dans ce type de traitement et de valider cette médication avec un médecin spécialisé tel qu’un dermatologue.

Comment fonctionne le Minoxidil ?

Le Minoxidil est un dilatateur de vaisseaux sanguins (vasodilatateur). Son mécanisme exact de fonctionnement n’est pas connu, mais il semble augmenter la durée du cycle de croissance du follicule pileux (la phase anagène).

Il améliore la qualité des cheveux en augmentant leur densité

Les premières études contrôlées ont été effectuées sur l’arrière du cuir chevelu (le vertex), donc il y a une idée fausse selon laquelle il fonctionne uniquement dans cette zone. Effectivement, il agit mieux dans la couronne mais il peut aussi être efficace sur l’avant du cuir chevelu, tant qu’il y a des cheveux dans les zones traitées.

Quand on commence à l’utiliser, les cheveux des zones traitées tombent en quelques semaines puis laissent place à de nouveaux cheveux plus épais. C’est une phase télogène avec un shedding qui surprend beaucoup d’utilisateurs. Et même s’ils sont informés du phénomène avant de commencer ce traitement, ça en amène beaucoup à se demander si le produit fonctionne vraiment. La majorité des patients soulignent cet effet mais finissent par constater une diminution progressive de la perte de cheveux.

A noter aussi que chez certains utilisateurs, les cheveux repoussent plus fins et moins longs.

Efficace dans 70% des cas, son « pouvoir » diminue après quelques années

Il faut attendre de 5 à 12 mois pour avoir des résultats visibles. Le plus grand avantage de cette médication est considérée à partir de 5 mois et jusqu’à 2 ans.

Il fonctionne pour la plupart des gens, sans être efficace de la même manière pour tout le monde. Il est connu pour son efficacité (c’est l’un des deux seuls traitements médicamenteux approuvés…) mais il semble ne pas avoir d’effet sur 30% de ses utilisateurs.

Il y a de nombreux éléments dans lesquels puiser des hypothèses pour expliquer ça : infinité d’expressions génétiques, différences entre métabolismes individuels, cadre de vie / environnement, alimentation / carences alimentaires, facteurs psychologiques ou psycho-sociologiques, respect de la posologie, zones traitées, etc.

Quoiqu’il en soit, après 2 ans de traitement, on constate souvent une diminution progressive de l’efficacité du produit. Ceux qui l’utilisent continuent à perdre des cheveux mais à un rythme un peu plus lent.

Par exemple pour les hommes, l’action de la testostérone qui est toujours présente dans le sang, finit par surmonter les effets du minoxidil. De sorte qu’avec le temps, ceux qui l’utilisent continuent à devenir chauve, mais à un rythme un peu plus lent.

Ne pas croire au miracle s’il n’y a déjà plus de follicules pileux sur la zone traitée

A part la greffe de cheveux, il n’existe pas de traitement médical correctif de la calvitie. Le minoxidil a une action préventive. Il ne fonctionne pas lorsque la zone est déjà totalement chauve, avec des cheveux qui n’y repoussent déjà plus. Il agit sur l’épaisseur des cheveux existants mais il ne développe pas de cheveux sur les zones déjà chauves.

Si on arrête le Minoxidil, on en perd tous ses bénéfices

On a vu que son action diminue avec le temps, pourtant traiter sa perte de cheveux avec du Minoxidil implique de l’utiliser sur le long terme.

Si on arrête le traitement, ses effets se dissipent dans les trois mois et le motif de la perte de cheveux reprend. Lorsque l’on reprend du minoxidil après avoir arrêté, on ne récupère pas les cheveux perdus. Il est donc préférable de ne pas arrêter et re-démarrer la médication, mais de l’utiliser régulièrement.

Pour mettre toutes les chances de son côté, l’utilisation simultanée de Finasteride (Propecia) peut avoir un avantage synergique dans le traitement de la perte de cheveux. Car le Finasteride inhibe directement la formation de DHT.

Une solution topique que l’on applique sur les zones à traiter

Le Minoxidil est une lotion que l’on applique directement sur le cuir chevelu. Il existe aussi en mousse pour les peux sensibles, sujettes aux irritations ou réactives au propylèneglycol.

Il se présente dans des flacons plus ou moins grands, 60ml étant un format courant, avec selon les cas, une concentration à 2% ou 5%. Les concentrations de 5% sont plutôt destinées aux hommes. Celles à 2% sont mieux indiquées pour les femmes car elles supportent moins bien (effets secondaires) une concentration trop forte.

Pour le doser, on utilise une pipette ou un spray. Et sa posologie recommande 1 à 2 applications d’1 ml, chaque jour sur cheveux secs. Il n’agit que s’il est en contact direct avec le cuir chevelu (pas les cheveux) et ne fonctionne que dans les zones où il est appliqué. Par conséquent, il est pertinent d’utiliser le médicament dans la partie avant du cuir chevelu si c’est une zone d’amincissement.

Il existe aussi des médicaments à base de Minoxidil à ingérer. L’application par voie topique est plus efficace que par voie orale car la « durée d’action » du produit est plus longue : quelques heures par voie orale, jusqu’à 22 heures pour une application  par voie topique. Une application par jour pourrait donc sembler un usage raisonnable mais on en recommande 2 pour doper l’efficacité : le matin et le soir.

Effets secondaires connus : hypotension, irritation, démangeaison, pilosité faciale

Il a des effets secondaires, les plus connus étant les démangeaisons et les irritations.

Il peut même être contre-indiqué dans votre cas : inutile sur les calvities androgénétiques avancées, incompatible avec certains traitements médicamenteux (hypotension, maladies vasculaires…), déconseillé avec certains états physiques ou physiologiques liés au sexe ou à l’âge du patient.

Seule la concentration de minoxidil à 2% a été approuvé pour utilisation chez les femmes car elles sont généralement plus sensibles aux effets secondaires du minoxidil : diminution de la pression artérielle (hypotension), sensation d’étourdissement, risque accru de développer des réactions allergiques de la peau (dermatite).

La formulation de 5% est deux fois plus efficace que la solution à 2%, mais elle contient du propylèneglycol. Ce composé peut irriter le cuir chevelu.

Les cheveux peuvent avoir un toucher « collant » et durs à coiffer. Si c’est un problème, on peut envisager d’utiliser la solution 5% au coucher et la solution à 2% le matin car est à base d’alcool et donc moins collante.

Autre réaction locale gênante pour les femmes qui utilisent du minoxidil : le développement de la pilosité faciale. Et ce n’est pas nécessairement dû au fait que le produit soit appliqué (dégouline) sur les zones du visage. C’est juste une réaction physiologique.

Bien que les poils du visage se résorbent lentement lorsque le médicament est arrêté, parfois ces poils doivent être épilés. C’est aussi pour cette raison que la solution à 5% n’est pas indiquée pour les femmes. cela étant, comme la calvitie génétique féminine est plus diffuse que celle des hommes, le minoxidil peut être efficace.

Contre indications et conseils d’utilisation

– N’adresse que les alopécies androgénétiques d’intensité modérée.

– Eviter de le coupler avec des corticostéroïdes, des rétinoïdes ou d’autres agents connus pour améliorer l’absorption du médicament (vaseline par exemple).

Le Minoxidil a parfois été prescrit en conjonction avec d’autres médicaments, tels que l’acide rétinoïque par voie topique (Retin-A), afin d’améliorer sa pénétration dans la peau pour accroître son efficacité. Cette combinaison de médicaments, cependant, peut aussi augmenter l’absorption du minoxidil dans le sang.

Les informations fournies par la firme Upjohn (Pfizer) indiquent clairement que le Regaine ne doit pas être utilisé avec d’autres agents topiques tels que les corticostéroïdes, les rétinoïdes, la vaseline ou d’autres agents connus pour améliorer l’absorption du médicament. Ils augmentent le risque d’effets secondaires potentiels : changements de pression artérielle, irritation grave du cuir chevelu conduisant à des cicatrices ou une perte de cheveux irréversible.

– Passez votre chemin si vous êtes allergique au produit ou à l’un se ses composants.

– A éviter durant la grossesse et l’allaitement. Les mesures contraceptives doivent être efficaces en cas d’utilisation de minoxidil.

– En cas d’apparition d’effets secondaires (irritation, sécheresse, rougeur…) de la zone traitée ou en cas de palpitations, de vertiges, de baisse de la pression artérielle, de sensation de malaise… il est préférable d’arrêter les applications de minoxidil et de consulter son médecin.

– Eviter les expositions aux UV / soleil lors d’un traitement par minoxidil.

– Respecter la posologie et/ou la prescription du médecin. Ne pas dépasser 2 ml par jour.

– Ne pas appliquer autre part que sur le cuir chevelu. En cas d’application accidentelle sur une autre zone (front, joues, oeil…), rincer à grande eau pour éviter le développement de poils tels que cité plus haut.

Pour les applications du soir, il faut donc appliquer le produit 1 à 2 heures avant de se coucher. Le but est de le laisser pénétrer et sécher pour éviter qu’il se répande sur l’oreiller, les draps et rentre en contact avec d’autres zones du visage pendant le sommeil.

– Se laver les mains avant et après chaque application. Et mieux, utiliser des gants pour l’application.

– Ne pas laisser à la portée des enfants.

– Ne pas avaler ou inhaler le produit en lotion.

Où acheter du Minoxidil et à quel prix ?

Son passage dans le domaine public au tournant des années 2000 a eu deux effets bénéfiques. Il n’y a plus besoin d’ordonnance pour s’en procurer et son prix a rapidement baissé.

Pas besoin d’ordonnance

De nos jours, les Minoxidil 2 et 5 peuvent s’acheter sans ordonnance.  Etant donné sa concentration et ses effets secondaires, le Minoxidil 5 se vendait uniquement sur ordonnance jusqu’en janvier 2013 en France.

Il s’achète en pharmacie dans un magasin proche de chez vous ou sur internet. Evitez les places de marché non spécialisées et préférez une officine dûment agréée et répertoriée pour être sûr de la qualité et de la provenance du produit.

En général, les places de marché généralistes très connues comme Amazon n’autorisent pas la vente de Minoxidil car c’est un produit réglementé. Il peut y avoir des nuances selon les pays et leurs législations.

Ne jouez pas avec votre santé… Dans tous les cas, il est conseillé de prendre avis et conseil auprès d’un professionnel de santé avant de se lancer dans ce traitement. S’il s’agit de renouvellement, à vous de comparer les prix et d’installer vos habitudes pour renouveler votre stock.

Son prix a baissé lorsque le médicament est passé dans le domaine public

Regaine a été le seul Minoxidil autorisé avant que sa licence d’exploitation n’expire et passe dans le domaine public. De nombreux laboratoires se sont alors lancé sur ce marché avec pour effet une forte baisse des prix.

On le trouve sous différentes appellations commerciales. Minoxidil, Regaine, Foligain, Alopexy, Alostil ou Minoxidil Bailleul sont probablement les plus connus. Le Minoxidil 5 est à une trentaine d’euros pour 3 mois de traitement. Le minoxidil 2 est moins cher.

Traitements alternatifs

Il n’y a pas de produit de remplacement. C’est un traitement de référence.

Certains traitements antichute s’inspirent de ses principes actifs. D’autres  contiennent des éléments et des combinaisons d’éléments bénéfiques aux cheveux (Saw palmetto, zinc, cuivre, etc). 

Le minoxidil est un traitement historique. Il est populaire et recommandé car son efficacité est attesté par des millions d’utilisateurs et d’utilisatrices satisfaits.

Pour conclure

C’est le premier traitement officiellement reconnu pour son action contre la calvitie. Il n’y a ni successeur « révolutionnaire », ni démenti officiel quant à son efficacité. Ce n’est quand même pas un remède miracle car il n’agit pas de la même manière chez chaque utilisateur.

Il a plus un effet de retardateur de la chute qu’une action au long court sur la repousse de cheveux. Il renforce les cheveux existants, sans pour autant faire repousser les cheveux sur les zones totalement chauves. Ou alors de manière hyper marginale.

Il faut le prendre tous les jours pour bénéficier de ses effets. Et ne pas oublier que ses effets s’amenuisent avec le temps. Si la perte de cheveux reste un problème / difficulté au quotidien, il faut donc envisager d’autres remèdes. La greffe ou les compléments capillaires (perruques, postiches) étant les seules options durables.

De nombreux patients sont attirés par le minoxidil pour son faible coût par rapport à une greffe de cheveux. Comme il a une action temporaire, au final il peut s’avérer plus cher qu’une perruque ou des traitements chirurgicaux.

On ne connaît pas vraiment ses effets à long terme pour les sujets qui en prennent de manière continue.

Aperçu Nom Prix
1
Arkopharma - Forcapil Anti-chute | Complément Alimentaire Cheveux et Ongles - Prévient la Chute de Cheveux - Résistance - Croissance | 3 mois - 90 comprimés
23,90 €
2
LUXÉOL - Shampooing Antichute - Volume & Brillance - Diminue La Chute De Cheveux - Soin Cheveux Enrichi En Extrait De Kératine - Fabriqué en Europe - 200ml
15,99 € 10,90 €
-32%
3
KÉRASTASE Genesis - Sérum Anti-Chute Fortifiant - Renforce & Réduit La Casse - Formule Légère - Aminexil, Racine de Gingembre & Caféine - Cheveux Fins & Fragiles Sujets À La Chute - 90 ml
53,00 € 37,79 €
-29%
4
L'Oréal Paris- Sérum Anti-Chute Full Resist- Enrichi à l'Aminexil + Caféine + Arginine- Pour Cheveux Fragiles, Perte de Cheveux- Longueurs Renforcées, Cuir Chevelu Moins Visible- Elsève- 102 ml
13,50 € 8,99 €
-33%
5
LUXÉOL - Pousse Croissance & Fortification - Complément Alimentaire - Roquette, Prêle Des Champs, Zinc, Cuivre, Sélénium, Vitamine B8 & B6 - Fabriqué En France - Programme Cheveux 3 Mois - 90 Gélules
27,89 €
6
LUXÉOL - Spray Cheveux Antichute - Divise La Chute des Cheveux Par 2 - Résultat Cliniquement Prouvé - Programme Fortifiant Femme & Homme - Fabriqué En France - 100ml
48,99 € 34,97 €
-29%
7
LUXÉOL - Shampooing Pousse - Adulte unisexe - Force & Densité - Réactive La Croissance Des Cheveux Existants - 82% D'Ingrédients D'Origine Naturelle - Fabriqué En France - 200ml
15,99 € 10,90 €
-32%
8
LUXÉOL - Sérum Cheveux Antichute Réactionnelle - Stress, Fatigue, Changement De Saison - Chute de Cheveux - Sans Rinçage - 97% D'Ingrédients D'Origine Naturelle - Fabriqué En France - 50 ml
27,90 €
9
LUXÉOL - Chute De Cheveux Réactionnelle 2 En 1 - Favorise La Croissance & Diminue La Chute Des Cheveux - Stress & Fatigue - Kératine - Programme Cheveux 1 Mois - 14 Fioles De 7ml
84,99 € 50,95 €
-40%